Il y a quelques années, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a prédit que, d’ici 2020, le nombre de cas de cancer du sein serait alarmant. Le Conseil Indien de la Recherche Médicale (ICMR), a conclu qu’au cours des deux dernières décennies, il y a eu une forte hausse de femmes diagnostiquées avec un cancer du sein. En Inde, le cancer du sein a été déclarée comme la forme la plus courante et meurtrière de cancer. La détection précoce et des contrôles médicaux réguliers sont obligatoires. Parallèlement, il est important que notre alimentation puisse nous préparer à éviter et combattre les cellules cancéreuses malignes.

Le graine de lin contre le cancer du sein

Vous pouvez obtenir de lin sous forme de graines entières, de graines moulues ou d’huile de lin. Les oméga-3, les lignanes (antioxydants) et les fibres des graines de lin, permettent de former un bouclier protecteur contre les cellules cancéreuses responsables de l’apparition du cancer du sein.

Vous pouvez mettre vos graines dans un smoothie de légumes verts, pour créer une saveur plus riche et un petit goût de noisette. Vous pouvez aussi ajouter de l’huile de lin pour les vinaigrettes ou les intégrer dans des produits de boulangerie comme les biscuits ou des muffins.

Les noix du Brésil

Riche en sélénium et composés de phytochimiques, les noix du Brésil peuvent aider à lutter contre l’inflammation, améliorer le système immunitaire et prévenir la croissance tumorale. Elles se marient très bien avec de nombreux aliments, comme des fruits ou des asperges (qui contiennent de la chlorophylle, un composant anti-cancer).

L’ail

Riche source d’un composé anti-cancer appelé allium, l’ail et ses parents (oignon, poireaux, échalotes, la ciboulette) sont indiqués pour ralentir la croissance des tumeurs et prévenir le risque de cancer du sein. Il est aussi efficace contre les autres formes de cancer, comme le cancer colorectal et le cancer de la prostate. Vous pouvez retrouver l’ail et les oignons dans de nombreux plats, comme des plats italiens, espagnols, indiens, thaïlandais et chinois. Écraser et manger un morceau d’ail chaque jour est un bon moyen d’éviter le cancer !

La grenade

Elle est fortement recommandée pour la prévention du cancer du sein. Elle contient un polyphénol : l’acide ellagique, avec des propriétés anti-oxydantes qui préviennent la croissance du cancer. Ajoutez ce fruit délicieux à votre alimentation et bénéficiez de ses bienfaits sur la santé.

Les légumes à feuilles vert foncé contre le cancer du sein

Du chou frisé, des épinards… Les légumes à feuilles vert foncé sont un très bon moyen d’obtenir les meilleurs éléments nutritifs dont votre corps a besoin pour sa santé et pour repousser les cellules cancéreuses : fibres, vitamine B, composés phytochimiques, chlorophylle et plus encore. Il est temps d’ajouter quelques légumes verts à votre alimentation !

Le saumon

Une grande source d’oméga-3 et de vitamines B12 et D, le saumon peut fournir à votre corps les nutriments dont il a besoin pour réguler la croissance cellulaire et prévenir le cancer. En fait, la vitamine B12 (méthylcobalamine) a prouvé son efficacité dans le traitement du cancer. A cuire à la vapeur, à griller ou à faire sauter, ce poisson est une excellente option et se marie bien avec de nombreux aliments comme l’ail, les légumes à feuilles vert foncé, le curcuma, le piment, le citron et le brocoli.