La première chose à faire pour ne pas trop manger, c’est d’éviter de trop faire à manger. Mais comment gérer facilement ses quantités pour un repas ? Nous vous dévoilons notre astuce toute simple, mais redoutablement efficace !

Que doit contenir un repas équilibré ?

Pour être équilibré, un repas doit comprendre les bonnes proportions de macronutriments : lipides, glucides, protéines. Mais il doit aussi vous apporter une bonne dose de micronutriments : vitamines, minéraux, oligo-éléments.

Selon les recommandations officielles, essayez de constituer un repas composé environ de :

  • 50 % de glucides (sucres). Vous les retrouvez en plus grandes quantités notamment dans les céréales, les légumineuses et les fruits.
  • 30 % de lipides (graisses). Vous les retrouvez en plus grandes quantités notamment dans certains produits laitiers et animaux, les oléagineux et les huiles.
  • 20 % de protéines. Vous les retrouvez en plus grandes quantités notamment dans les produits animaux, les légumineuses et les oléagineux.

Pour faire le plein de micronutriments, faites en sorte de choisir des aliments de bonne qualité et le plus proche de la nature possible (le moins transformés possible). Les légumes renferment une bonne concentration de micronutriments. Par exemple, au lieu d’acheter une purée de brocolis surgelée toute faite (avec des additifs en prime), achetez des brocolis (locaux et bio de préférence) et transformez-les vous-même en délicieuse purée.

Utiliser les cups de mesure pour gérer ses quantités

Lorsque vous préparez à manger, prenez l’habitude d’utiliser des cups de mesure (tasses à mesurer) et des cuillères à mesurer comme celles-ci :

En fonction des aliments, les cups et les cuillères vous permettront de toujours préparer les mêmes quantités et vous ne ferez jamais trop. Lorsque vous avez des invités, il vous suffit de multiplier les doses. C’est très facile, précis et rapide !

Ce genre d’ustensile est très utile notamment pour les aliments secs comme les céréales (pâtes, riz, blé, quinoa…) et les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots secs…). Rappelez-vous que bien manger est essentiel pour la santé de votre microbiote.